Coronavirus : vent de panique sur les Bourses mondiales

  • 0

Depuis l’impact de la Covid-19 sur l’économie mondiale, les investisseurs se sont donnés comme tâche ultime de prendre en otage les dettes publiques. Cette forme de spéculation des investisseurs provoque la flambée des cours des obligations faisant effondrer le maximum de taux d’intérêts que devait percevoir l’État. Dans le même temps, selon Stéphane Déo, directeur de gestion à la banque postale, estime que l’essor de l'économie est corrompu par l’avènement de cette violence.

Un impact fulgurant sur l’économie Française

Avec les différents événements qui ont touché tous les secteurs, les experts économistes craignent le pire. L'OCDE, en ce début de mois, prévoyait déjà une chute de la croissance française à 0,9% contre un taux de 1,2%. C’est une estimation qui se justifie par la violence des maux connus par l’accélération de la pandémie. Si la situation n’est pas encore alarmante alors, il faut dire qu’elle est meurtrière surtout si l’on prend en considération le récent rapport de l’OCDE qui fait état de l’évolution de la pandémie et de son double impact. En cette année 2021, les conséquences de la pandémie sur l’économie française seront très lourdes 

Une stratégie de relance économique dans toute l’Europe

Bruno le Maire a insisté sur le fait que l'Union européenne doit prévoir un plan de relance qui touche tous les pays de l’Europe. Il faut bien évidemment une vision plus large pour travailler sur le long terme. Pour y arriver, une stratégie partant de la restructuration fiscale et donc des baisses d’impôts à divers nouveaux pourrait aider les entreprises. La rigueur et la vigilance sont entre autres des facteurs qui pourraient influencer convenablement ce plan de relance économique. Si toutefois, l’on arrivait à baisser la garde ne serait-ce qu’une seconde, la Covid ne manquerait pas de nous surprendre. Il convient de faire attention.