Quels sont les avantages et les inconvénients de l’ouverture du capital social de votre entreprise à des investisseurs ?

  • 0

L’ouverture du capital social à des investisseurs est un moyen de permettre à votre entreprise d’obtenir de nouveaux financements. Ce mode de financement qui vous apporte de fortes possibilités d’accroître votre entreprise, n’est malheureusement pas sans conséquences. Dans cet article, nous évoquerons les avantages et inconvénients liés à une telle option.

La procédure à suivre pour l’ouverture du capital

Si vous envisagez cette possibilité, c’est dans le but d’accroître votre entreprise dans le moyen et le long terme. Elle devrait donc vous permettre de réaliser de nouvelles acquisitions, d’étendre votre couverture territoriale ou d’explorer de nouveaux secteurs d’activité. Avant cette opération, l’accord préalable du quorum des associés est indispensable. Cet accord doit être obtenu et validé au cours d’une assemblée générale extraordinaire. Après quoi, vous devez établir les modalités de votre ouverture de capital. En effet, il faudra déterminer le montant que vous recherchez, les profils des investisseurs que vous désirez et ceux qui seront retenus. Vous devez valoriser votre entreprise et être convaincant à travers une communication intelligente. Pour en savoir davantage sur ce genre d’opération, allez ici : comment-investir-son-argent.fr.

Les avantages

Réussir à lever des fonds pour votre entreprise, a plusieurs avantages. En effet, elle améliore sa solidité et offre de meilleures garanties à ses créanciers. Avec l’ouverture du capital, vos caisses sont renflouées avec des fonds propres. Grâce à ces fonds propres, vous pouvez envisager de nouveaux projets d’investissement sans passer par des emprunts bancaires. Cette opération vous permet d’accéder plus tard à d’autres financements grâce à l’effet levier. Aussi, si vous parvenez à lever des fonds, vous devenez davantage crédible sur le marché.

Les inconvénients

Malheureusement, à travers cette option, tout ne sera pas rose pour vous. En ouvrant votre capital social, vous courez le risque de perdre vos politiques opérationnelles et financières car le pourcentage du capital détenu par chaque investisseur se verra diminué. Les prises de décisions peuvent être entravées avec l’arrivée de nouveaux investisseurs lors des assemblées générales ou en conseil d’administration.